Point d’étape

Un point d’étape, au bout d’un an, sur le projet Caliopen (nouveau nom du projet suite à quelques soucis juridiques quant à la propriété du nom).

De la 1ère phase de débat, ouvert l’an dernier sur les fonctionnalités que chacun d’entre vous souhaitait voir émerger d’un projet (très vague) de messagerie sécurisée de nouvelle génération, nous avons tiré le design de l’interface utilisateur de Caliopen.

Cette phase a été longue (6 mois) : nous avons choisi de partir d’une page blanche plutôt que de nous inspirer de l’existant, et de ne nous focaliser que sur cet aspect du design (UX/UI) sans tenir compte des futurs choix techniques. Ça prend forcément plus de temps.

Une fois le modèle (mockup) suffisamment avancé, on est passé à une première phase de développement. Un modèle d’architecture a été défini, les technos ont été choisies, un premier jet (très sommaire) d’interface a été réalisé comme « preuve de concept », pendant qu’on avançait en parallèle sur le modèle de données, le stockage, et l’API future. À ce stade, ces aspects « backend » sont déjà bien avancés, mais l’interface Web a été laissée de côté par manque de temps.

Dans le même temps, la définition même du projet a évolué, ainsi que j’ai eu l’occasion de l’expliquer lors des quelques conférences que j’ai faites ce printemps : Caliopen sera donc un ensemble logiciel (libre) de messagerie, capable (à terme) de gérer tous les protocoles et services permettant la correspondance privée, en regroupant les messages selon les correspondants plutôt que selon le sujet ou le protocole utilisé, et dont l’UX est pensée pour convaincre ses utilisateurs (sans les forcer) à choisir d’utiliser les outils de sécurité et de confidentialité qui leur sont proposés.

Voilà où nous en sommes.

Comme toujours pour un projet libre, toutes les contributions sont utiles : si vous avez un peu de temps à consacrer au projet, vous pouvez rejoindre le canal irc #caliopen (sur Freenode), ou vous pencher sur le Github  et le site-vitrine. Le projet reste encore bien trop confidentiel (ma faute : je suis un piètre communicant), et trop limité au public francophone, donc même en parler autour de vous (et avec nous) sera déjà une aide importante.

Si ce que j’expose n’est pas assez clair pour certains d’entre vous, n’hésitez pas à me poser des questions, par e-mail ou sur l’irc.

Les trucs dont on a besoin pour avancer plus vite à la rentrée:

  • Faire connaître le projet autour de vous,
  • Plus de monde pour le développement : finaliser le design de l’UI et la réaliser « en vrai » (Python/Pyramid/Angular),
  • Des gens capables de bosser sur la chaine de delivery (au moins SMTP): DNSSEC, DANE, DKIM, TLS et autres acronymes dont la configuration doit être automatisable le plus possible, choix des méthodes d’antispam…
  • Et toujours des gens pour poursuivre la reflexion avec nous : c’est toujours utile d’avoir des points de vue extérieurs quand on a le nez dedans depuis trop longtemps.

Si le projet suscite assez d’intérêt et que des contributeurs veulent nous rejoindre, il sera peut-être temps de penser à un crowfunding : nous verrons ça très bientôt.

Bref : Caliopen avance, mais on a besoin de vous pour aller plus vite.
À vous lire.

Code source : https://github.com/Caliopen
Site public : http://www.caliopen.org
Canal IRC : @FreeNode / #caliopen